Décès d'André Turcat, l'emblématique pilote d'essais du Concorde

André Turcat est décédé lundi 4 janvier 2016, en soirée, à Aix-en-Provence. Il était âgé de 94 ans. C’est l’une des grandes figures de l’aéronautique française d’après-guerre, peut-être même la dernière, qui disparaît. Son nom restera éternellement associé à l’épopée du Concorde, dont il fut l’un des pilotes d’essais, et surtout le premier à avoir fait voler le supersonique franco-britannique, en 1969. Mais comme il l’expliqua aux lecteurs d’Aerobuzz en 2014, sur le plan aéronautique, la grande fierté d’André Turcat était d’avoir offert à la France son premier record mondial de vitesse d’après-guerre, aux commandes du Griffon, en 1959. En juin 2015, quelques semaines avant sa disparition, Pierre Sparaco avait signé une biographie sans concession d’André Turcat. Elle révélait la face méconnue du théologien qu’il était aussi.

Gil Roy – Aerobuzz

edge


André Turcat (1921-2016)

© 2017 Villalobos Éditions / Société d'édition spécialisée dans l'histoire de l'aviation / 576 chemin de la Giraude 83210 Solliès-Ville / villalobos@orange.fr / 06 77 86 52 51 / Design by PATRZYNSKI & CO